MES PAGES DU SITE

        L'origine de l'Art Arménien est un épineux sujet en raison des rapports entre les cultures antérieures et de ses rapports avec les chrétientés voisines:Byzantine,Syrienne et Géorgienne. Strzygowski démontrait l'importance de l'orient dans la formation de l'art Chrétien.Il donnait à l'Arménie le rôle primordial dans la genèse de l'art Byzantin et par voie de conséquence des arts Chrétiens occidentaux.

       On peut admettre que l'Art Arménien a trouvé sa substance originelle dans l'orient hellénisé,mais que dès sa naissance il a été marqué par les arts Byzantins et Sassanides.

Église Sainte Hripsimé à Hetchmiadzin(la descente de l'être unique)

Église de Makenokavank

 

LE TRIOMPHE DE LA COUPOLE:en favorisant le plan en croix et la coupole,les Arméniens se soumettaient à des nécessités architectoniques.La coupole découle du symbolisme religieux.Saint Grégoire ayant décrit,dans la vision qu'il eut aprés être sorti de sa prison,une coupole merveilleuse sur quatre colonnes,avait demandé que l'on construisit ainsi les Églises,et depuis la coupole a été pour les Arméniens l'image du ciel.

     La croix Arménienne symbolise la rédemption,la victoire sur la mort.Les Arméniens la nomment “croix vivifiante”et l'imagerie se plaît à faire naître de son pied des rameaux feuillus.Son caractère victorieux est souligné par la figuration d'une couronne qui l'entoure et que portent parfois deux anges.

     En gros on peut répartir les églises en deux groupes d'après leur aspect extérieur:les croix libres,et les croix inscrites pour les grands édifices rectangulaires,massifs du centre desquels s'élève le tambour supportant la coupole.