MES PAGES DU SITE

GAGIK fondateur de l'église d'AGHTAMAR

      L'église de LA SAINTE CROIX D'AGHTAMAR a un plan d'une tétraconique tétraniche semi-inscrite.Elle fut exécutée avec tout le soin désirable:un matériau de construction de qualité fut apporté par bateaux de l'autre bout du lac de Van.Le Roi s'assura la collaboration d'un architecte réputé:Manuel,et d'artistes:peintres et sculpteurs.

      Afin de bien montrer le caractère Royal du monument,Gagik fit installer dans la conque Sud,pour lui et sa famille une loggia dotée d'une balustrade ornée de têtes d'animaux en haut relief,et dont l'accés se faisait directement du palais.

      C'est par le choix des sujets,de la riche et abondante décoration que se révèlent la mentalité du roi et les motivations de son entreprise.Cette profusion est en effet inhabituelle et contraste avec la sobriété caractéristique de l'Art Arménien.

      Chrétien,il a d'abord voulu exprimer que c'est par la foi totale en Dieu qu'on peut espérer la Rédemption et l'accés au paradis,comme y engage la trés antique prière des morts.

      Toutes ces raisons relèvent plus de la glorification de sa nation et de sa famille que de la sienne propre.Fresques et sculptures s'harmonisent dans un programme encyclopédique,mais il reste avant tout religieux,et c'est un raccourci de la Bible qu'on a sous les yeux.

      Sur les façades sont sculptées des scènes de l'ancien testament,et des épisodes exprimant le salut des croyants et la victoire que Dieu accorde à ses élus.

On voit se dérouler sous les pampres d'une vigne s'étendant en frise autour du monument,des scènes agrestes privilégiant la viticulture et la protection de la récolte contre les prédateurs.

     Avec plus ou moins de vraisemblance,on a crédité Gagik de nombreuses fondations d'églises,dont certaines sont encore debout dans les endroits les moins accessibles des rivages du lac de Van.

     En dehors de Gagik,le rôle culturel des princes Artzounides fut assez effacé,mais les couvents connurent une activité tout à fait remarquable.

     Ils participèrent du renouveau monastique qui interessait alors toute l'Arménie.

     Leurs édifices étaient généralement conçus selon des formes simples et en règle,insérés dans un périmètre rectangulaire;leur construction utilisait le basalte,le schiste ou le gneiss.